Découverte des Grampians

Avec la gang, c’est à dire Marie-Laure et Jérémy ont voulait faire les grampians et la Great Ocean road (route côtière qui relie Melbourne à Adelaide), mais il fallait louer une voiture. Comme on s’y est pris à la dernière minute, tout était pris ou assez cher. Mais le vendredi soir, j’ai trouvé quelqu’un sur facebook qui allait aux Grampians et qui voulait bien nous emmener. Nous sommes donc parti à l’aube le samedi avec Martino, italien et propriétaire d’un gros 4×4 près à affronter les pistes des Grampians !

Les Grampians sont une chaîne de montagne proche de Melbourne (à environ 250km à l’ouest, oui c’est proche pour l’Australie), il faut 3h de route pour arriver là-bas.

Nous avons fait pas mal de marche le samedi, en commençant par Pinnacle avec à la clé un super point de vue (2h de marche aller-retour).

dsc05852-copier

Nous voici tout les 4 : Martino, Marie-Laure, moi et Jérèm

Ensuite nous sommes allés voir les chutes de Mackenzie falls. Comme c’était encore les vacances pour les Australiens et que c’était même un long week-end pour eux (pont de l’Australia day), il y avait beaucoup de monde.

Ensuite, nous avons été faire un tour du côté du Lake Wartook.

Ensuite, on a voulu monter dans le nord du parc, malgré beaucoup de routes fermées (à cause d’inondations il me semble). On était pas mal fatigués déjà entre les marches et la chaleur ! Pas loin de 35°C quand même.

Le parc des Grampians est connu pour ses sites aborigènes, dans le nord il y en a un qui s’appelle Ngamadjidj Shelter. On peut voir des traces de mains colorés sur la roche. Le paysage est plus désertique là, et l’on aperçoit même des landes de sables, on pourrait se croire dans la savane africaine.

Après ça, nous redescendons dans le sud-ouest où se trouve le coin que Martino a repéré pour camper. A notre arrivé, un couple d’Australiens est déjà là avec tout l’équipement nécessaire, il font un feu et on même une tente pour prendre la douche, oui oui.

Nous nous apprêtons à faire à manger quand on se rend compte que l’on a pas de pâtes. Nos voisins nous en donne gentiment 🙂 Puis on se débrouille comme on peut pour l’apéro, une petite coupelle et ça fait l’affaire pour le vin 😉

16251631_10212031156037097_7676510093015928267_o

On aura le droit à un superbe coucher de soleil ! et un petit wallaby montrera le bout de son nez !

Le lendemain, après avoir admiré le lever du soleil depuis ma tente, on repart explorer ce coin du parc. Finalement on ne fera pas beaucoup de marche aujourd’hui mais beaucoup de 4×4 avec des sacrés routes. Martino s’amuse avec sa nouvelle voiture et sa remue dans la voiture !

On n’aura croisé personne de tout le matin !

Après pas mal de route, on s’est arrêté au bord d’un lac et on a tous piqué une tête ! Faut dire qu’avec la chaleur étouffante et les mouches on n’en pouvait plus ! Puis nous sommes retourné à Melbourne tranquillement, quel week-end !

 

Publicités

Royal National Park et Figure 8 pool

Samedi je suis allée visiter le Royal National Park, c’est un parc national situé à environ 1h au sud de Sydney.

royal-np

Le parc est surtout connu pour ses piscines naturels dans la roche, et la célèbre figure 8 pool, une piscine en forme de 8.

Pour apercevoir ces formations naturelles, il faut donc y aller à marée basse et quand la mer est calme.

Je suis parti avec un Allemand et un Indien qui proposait cette sortie sur facebook et qui avait une voiture. (Il est cependant possible de s’y rendre en train depuis Sydney, il faudra juste marcher un peu plus longtemps ensuite).

Arrivé dans le parc, il faut payer le droit d’entrée par voiture qui est de 12$, puis aller jusqu’au parking. De là, il faut marcher environ 1h. La balade nous fait traverser la forêt, puis la plage et enfin de nombreux cailloux. Parfois le chemin est un peu escarpé et quelques endroits sont délicats.

Le parc est un peu alarmiste quand à la difficulté et à la dangerosité du chemin, tout est faisable du moment que l’on respect les horaires des marées, à marée haute oui c’est dangereux.

dsc02999

Au début le chemin forestier

dsc03132

dsc03126

chemin plus dégagé

dsc03127

dsc03021

lézard avec vue sur la plage

dsc03022

dsc03028

traversée de la plage

dsc03032

des cailloux

dsc03038

dsc03040

premier plateau

dsc03043

dsc03049

encore des cailloux

dsc03057

Arrivée là où se trouve figure 8 pool

dsc03065

dsc03077

Akki et moi

dsc03086

mes 2 compères qui tente le diable

dsc03093

1 minute après c’est la grosse vague de 10m qui envoie valser plusieurs personnes

dsc03095dsc03100

Je n’aurais pas vu la célèbre piscine mais la balade aura été très sympa !

Une fois revenue à la voiture, nous en avons profité pour aller faire un tour au seacliff bridge, un pont construit assez récemment qui surplombe des falaises.

dsc03153-copierdsc03155-copierdsc03160-copier

Ensuite on est rentré complètement épuisé !

Mais comme on était samedi et que tous les samedi il y a un feu d’artifice à Darling Harbourg, je suis quand même allé le voir. Et il était super impressionnant, j’imagine déjà celui du nouvel-an !

 

Morisset Park, le parc des Kangourous

A Sydney les transports sont très cher, il n’y a pas d’abonnement, donc tous les trajets sont payants. Mais le dimanche c’est seulement 2,50$ pour tout les trajets de la journée !

Donc, j’en ai profité pour aller à Morisset Park, un parc situé à plus de 2h au nord de Sydney. Ce parc est connu pour ces kangourous que l’on peut facilement approcher.

2016-12-11-21_03_10-morisset-park-google-maps

Ce sont des animaux qui sont sauvages qui vivent au sein de ce parc naturel (ce n’est pas un parc animalier clôturé). Les animaux sont habitués à la présence de l’homme et viennent même spontanément vers nous dans l’espoir de se voir offrir une carotte ou mieux encore une banane, leur pêché mignon !

C’est donc un parc où tu remplis ta carte SD de photos de kangourous !

Le parc est facilement accessible en train, puis de la gare il faut soit marcher, soit prendre une navette qui vous y emmène pour 3$.