L’art aborigène

Si il y a bien un état représentatif de l’art aborigène, c’est bien le Northern Territory. L’on peut trouver beaucoup de galeries d’art sur Darwin, ainsi que des tableaux directement au Mindil market. La galerie la plus connue est Mbunta gallery située dans le centre de Darwin. D’ailleurs ma boss au marché travaille là-bas quand elle ne vend pas des yiros !

On pourrait croire à tort que l’art aborigène se limite au pointillisme, c’est à dire à faire des dessins avec des points (souvent des cercles et des vagues), comme ci-dessous.

SPUA375-Violet-Payne-Ngale_600x

Artiste : Violet Payne Ngale

Mais il y a autant de techniques que d’artistes aborigènes. Des points, des animaux, c’est beaucoup plus varié que ce que l’on pourrait croire. Cependant, certains sont assez ressemblants, certains imitant les plus connus ou même le style de leurs parents. Voici un aperçu de différents tableaux.

SP0130-karen-bird-ngale-dot-painting_900x

Artiste : Colleene Wallace

Les tableaux se vendent par contre très cher, il faut compter environ 150 $ (pour les moins chers) pour un tableau 30cm x 30cm, et encore le prix dépend de la renommée de l’artiste. Les plus grands tableau atteigne facilement plusieurs milliers de dollars ! Mais il faut reconnaître qu’il y a du travaille. Les tableaux de Jannelle Stockman, malheureusement décédée, se vendent jusqu’au 5500$ ! Voilà celui que je préfère :

janelle stockman

Il y a deux semaines, se tenait le Darwin aboriginal art fair, ou un festival d’art aborigène. On pouvait y retrouver des nombreux tableaux de différents styles, ainsi que quelques tissus avec des impressions imprimés dans des usines artisanales aborigènes. Le prix du mètre de tissu ne descendait pas en dessous de 60$ et pour la plupart étaient toujours vendu par 2m.

Outre les tableaux, tout se qui se rapproche de l’art aborigène se monnaie assez cher. Les produit dérivés tels que les houses de coussins, foulards, torchons, nappes… sont vendu assez cher car l’artiste reçoit une partie.

Cependant, j’ai trouvé des tissus aux motifs aborigènes abordables (minimum 25$ le mètre tout de même) à la Dragonfly Fabrics, magasin de tissus impressionnants et vraiment beau (ils vendent aussi des batiks indonésiens). L’adresse pour les curieux : shops 2 & 3, 53 Alawa Crescent, Alawa. J’y ai dépensé quelques dollars…. D’ailleurs voici une photo de mes tissus pour de prochaines créations (quand je serais rentrée en France…)

IMG20170903144422 (Copier)

Puis au détour d’une rue à Darwin, je suis aussi tombé sur ce magasin qui est vraiment spécialisé dans les tissus aborigènes, et en centre-ville de Darwin donc.

Paperbark Woman : Shop 13 Arafura Plaza – 24 Cavenagh Street – Darwin

Enfin, je me suis offert un tableau d’une de mes artistes aborigènes favorites et ma bosse à même participer pour me remercier de ces 4 mois à vendre des Yiros. Voici donc un aperçu du travail de Jeannie Mills. Je suis ravie, c’est un beau souvenir de l’Australie !

IMG20170902175358 (Copier)

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s