La réserve naturelle de Fogg Dam

Grace à Instagram, j’ai rencontré un ancien ranger sur Darwin qui m’a emmené faire un tour dans la réserve de Fogg Dam à 45 minutes de Darwin. C’est une réserve marécageuse (wetland) abritant de nombreux oiseaux de milieux humides et donc parfait pour faire un peu d’observation.

DSC01659 (Copier)DSC01845 (Copier)

DSC01682 (Copier)

DSC01775 (Copier)

Il y a donc de nombreux oiseaux comme des petites, des moyennes et des grandes aigrettes. Des hérons de plusieurs espèces, des rapaces, des canards, des cormorans…. Une diversité impressionnante, comme la photo suivante peut le montrer.

DSC01666 (Copier)

Mais le chemin et les eaux noires abritent aussi des crocodiles…. D’où l’intérêt de circuler en voiture et non à pieds.

DSC01876 (Copier)

Jabiru ou Black-necked stork – Jabiru d’Asie

 

 

Publicités

Mon boulot à Darwin

Après 3 semaines à Darwin  à chercher un boulot, j’ai commencé à bosser fin avril dans un hôtel 4 étoiles en centre ville (le H hôtel). Les deux premières semaines (qui comptaient chacune un jour férié, donc moins de sous), je travaillais en housekeeping (femme de chambre). Ce travail consiste à changer les draps des chambres, faire les lits, changer les poubelles, nettoyer la chambre, salle de bain et toilettes. J’alternais entre les chambres d’hôtel et les appartements, car l’hôtel loue également des appartements.

Maintenant je travaille à la laundry (depuis bientôt 2 mois), c’est à dire que c’est moi qui lave le linge des clients, principalement des travailleurs (workeurs). Je cherche donc les sac de linges à la réception, je les lave, je les sèche puis je les plis avant de ramener le sac de linge propre dans la chambre des clients. Ce boulot m’assure au moins 6h par jour, 6 jours sur 7, je commence tous les matins à 7h jusqu’à 13h. Beaucoup plus que le housekeeping qui variait de 3 à 6h par jour.

IMG_20170518_080947

En plus de ça, je fait des « night shift » le mercredi après-midi, c’est à dire que je fais du housekeeping pendant 2h à 3h l’après midi pour les clients qui travaillent de nuit et donc qui ne veulent pas être dérangé le matin.

Je suis contente d’avoir trouvé ce boulot puisque je n’en ai pas trouvé avant dans toutes les villes que j’ai faites. De plus, ils payent assez bien et mon travaille n’est pas très compliqué, d’ailleurs beaucoup veulent ma place dans l’hôtel. Parce que le housekeeping ce n’est pas de tout repos, et j’avoue que si ils me remettais là-bas je ne penserais pas continuer.

J’ai pour projet de travailler jusqu’à fin août afin de bien mettre de côté pour la suite du voyage. Ca parait long c’est vrai mais bon, c’est pour mieux en profiter ensuite 🙂 D’ailleurs mes billets d’avions sont réservés pour septembre ! Je vais là où tout ceux qui sont de passage sur Darwin vont ———> Bali ❤ !

Sinon je travaille aussi, et ce depuis le début de la saison touristique, au marché du jeudi soir sur la plage de Mindil beach, au Sunset market Mindil beach. Je travaille avec un couple d’australien dans un food truc et je vends des Yiros. En fait ce sont des pain pita dans lesquels ont met de la viande, de la salade et de la sauce Taiziki. Je fais aussi régulièrement des évènements avec eux (festival Barunga, speedway, Courses V8…).

DSC01342 (Copier)

Je bosse beaucoup, surtout en ce moment et je n’ai pas trop le temps de profiter de la ville mais c’est pour la bonne cause !

Les animations de la dry saison à Darwin

L’été est bien installé, enfin non en fait c’est l’hiver qui est là^^. Mais avec des températures d’environ 30°C et une humidité beaucoup plus supportable (autour de 30%), c’est la saison touristique ici, ils appellent ça la dry saison, la saison sèche (ici ce n’est pas hiver/été mais saison sèche et saison humide).

Donc avec l’avènement des touristes, Darwin est effervescente et de nombreux évènements sont organisés régulièrement.

Par exemple, fin mai avait lieu le Harmony Day au waterfront, une fête rassemblant les multiples cultures des gens de Darwin. Au programme un éventail de cultures et de gastronomie, allant de la Grèce, au Pakistan, à la Chine, à l’Irlande… Des danses et des musiciens étaient également présents sur scène et ont mis l’ambiance jusqu’au feu d’artifice.

Je me suis baladé au milieu des allées et j’ai goûté les différentes spécialités locales.

Il y a une grande communauté grecque ici, ainsi que beaucoup d’indonésiens et de chinois. Des fêtes comme celle-ci sont régulièrement organisé au waterfront ou au jardin botanique.

Un vendredi soir par mois, un marché nocturne à lieu en centre ville, c’est très animé et très sympathique de se balader parmi les différentes spécialités culinaires, les français sont là aussi et vendent des crêpes ! 🙂

IMG_20170428_142605 (Copier)

 

Un peu à l’extérieur de la ville, se déroule des courses de voitures, un à deux samedi par mois. Je suis loin d’être passionné par ça, mais je travaille là-bas avec les gens du marché du jeudi soir. Je vends donc des yiros parmi les bruits de voitures et la poussières projetée par les voitures 😉

Le Jardin botanique de Darwin

On continue le petit tour de la ville de Darwin car je ne vous ai pas tout montré.

J’ai été faire un tour au jardin botanique (oui j’aime bien les jardins botaniques 🙂 ) et pour moi c’est un des plus beaux que j’ai vu dans toute l’Australie (enfin jusque là).

Il y a une serre avec des centaines d’orchidés

C’est l’occasion de faire également de belles observations d’oiseaux.

Comme cette chouette, en levant la tête j’ai croisé son regard et 30 minutes plus tard je repartais avec des dizaines de clichés !

DSC01233 (Copier)

Au centre d’information, on peut prendre un dépliant avec les dessins des espèces d’oiseaux que l’on peut trouver dans le parc, une super idée et une belle surprise pour les ornithologues !

Le parc abrite même des cascades.

Le jeu d’ombre et lumière était splendide quand je suis passé.

DSC01241 (Copier)DSC01242 (Copier)

DSC01245 (Copier)

 

Crocosaurus Cove, une plongée dans le monde reptilien

Au début de mon arrivée à Darwin, je logeais à l’auberge YHA, juste en face de Crocosaurus cove, un espace consacré aux reptiles d’Australie, et aux plus grands et terrifiants d’entre eux, les crocodiles. C’est une des attractions incontournables de la ville.

Montage créé avec bloggif

Alors en fait cet espace rassemble beaucoup de reptiles : crocodiles, serpents, geckos, lézards… Les stars du centre sont bien sûr les crocodiles. On apprend qu’il y existe des crocodiles de mer et des crocodiles d’eaux douces.

On apprend aussi qu’ils possèdent la mâchoire la plus puissante du règne animal avec une force de plus de 3 tonnes ! Leur mâchoire est plus puissante que celle du tyrannosaure ! Par contre s’ils ont beaucoup de force pour fermer leur mâchoire, les muscles qui leur permette de l’ouvrir sont en revanche beaucoup plus faibles, voilà pourquoi une simple corde suffit à leur maintenir la gueule fermée.

Le rez de chaussée ainsi que l’étage présente différents crocodiles, dont certains de plus de 5 m de long. Un couple a même été renommé en l’honneur du couple princier Kate et William 🙂 Un autre est une star de cinéma, Burt est le crocodile qui est apparu dans Crocodile Dundee, il mesure 5,1m, pèse 700kg et tenez vous bien a au moins 80 ans !

Pour une centaine de dollars (130$ tout de même) on peut tester le grand frisson en plongeant au milieu de l’enclos d’un crocodile dans une cage en verre.

Puis un petit peu d’humour avec cette affiche :

DSC00891 (Copier)

On demandera aux personnes qui jettent des objets dans les enclos d’aller les récupérer 🙂

Les petits crocodiles sont rassemblés dans un bassin et on peut allez leur donner à manger grâce à une canne à pêche. C’est assez marrant. Ils paraissent si mignons petits comme ça, mais ils ont de l’appétit et des bons réflexes pour attraper les bouts de viande que l’on leur tend.

Dans l’espace vivarium, il y a un endroit où l’on peut prendre des reptiles dans les mains, un serpent et un blue tongue, mi lézard mi serpent avec une langue bleue c’est un animal bizarre.

On y trouve beaucoup beaucoup de reptiles du nord de l’Australie mais aussi de toute l’Australie, notamment les Goannas (des varans), et les fameux lézards à collerettes (qui rappellent beaucoup Jurassic Parc).

Dans ce centre il y a aussi des grands aquariums avec des énormes poissons, des tortues et des raies géantes.

A un autre endroit l’on peut se faire prendre en photo avec un petit crocodile. Les photos du photographes sont payantes mais l’on peut en prendre avec son propre appareil photo.

Dans cet espace, il y a également pleins de squelettes montrant les différences entre les espèces. C’est très intéressant et certaines espèces ne ressemblent vraiment pas aux autres. Mais en gros il y a trois sortes de « crocodiles » : les crocodiles, les alligators avec la gueule plus arrondis et les gavials qui ont une gueule plus allongée.

Cette visite était très intéressante et j’y ai passé un excellent après midi.