Road trip Broome to Darwin – Jour 5

On a campé sur un bord de route pas très loin d’Adélaide river pour faire l’activité « jumping crocodile » au matin. La nuit fut assez horrible car très chaude et remplie de moustiques. On a dormi à deux dans la tente avec Cyrielle, Anaïs ayant pris l’autre tente car elle ne voulait pas se faire embêter par les moustiques dans la voiture. Résultat on a eu trèssssss chaud !

Le réveil se fait tôt car le départ est à 8h.

Arrivée à l’activité, l’endroit est marécageux, il y a même des buffles et des aigrettes sur les buffles :). L’entrée de la rivière est protégée par le panneau interdiction d’entrer, présence de crocodiles.

Pour faire patienter les gens, on peut prendre un serpent dans nos mains. Même pas peur ! Et vous avez vu c’est le même serpent que celui qu’on a vu sur la route hier.

P1050107 (Copier)DSC00624 (Copier)

DSC00769 (Copier)

Une statue grandeur nature à l’entrée

Cette activité était tentante mais je ne voulais pas la faire car c’était encore 40 dollars ! (et encore on est en basse saison). Je voulais attendre les autres à l’entrée. Mais le proprio a du avoir un peu pitié car j’étais la seule à ne pas aller dans le bateau (n’ayant pas acheté de ticket). Il m’a donc demandé, « mais pourquoi tu n’y vas pas ? » Je lui ai donc répondu que j’aimerais bien mais que c’était trop cher pour moi. Et il m’a laissé passé ! J’ai donc pu rejoindre les autres qui ont été un peu surpris !

Nous faisons donc un tour d’une heure sur la rivière Adélaïde, le but étant de voir des crocodiles sauter. Les hôtesses tendent donc, à l’aide d’une canne à pèche, des bouts de viande de porc pour appâter les crocodiles. Et ça marche plutôt bien car ils sautent pratiquement tous !

DSC00658 (Copier)

C’est très impressionnant de les voir sortir de l’eau à la verticale sur plusieurs mètres de haut ! Pour ça, ils s’aident de leur queue qui propulse les 2/3 de leur corps hors de l’eau !

DSC00702 (Copier)

Au passage on aperçoit la dentition, il vaut mieux pas tomber dans l’eau pour le coup….

Au retour, ils font tournoyer des bouts de viande dans les aires pour faire venir les aigles, et ça aussi ça marche plutôt bien, il y en a tout le tour du bateau !

DSC00749 (Copier)

Nous avons également vu l’oiseau emblème du Northern Territory, le Brolga !

DSC00784 (Copier)

Après cette excursion quand même bien sympathique et que je ne regrette pas du tout d’avoir fait, nous nous rendons dans un centre d’interprétation sur les wetlands (les terres humides d’ici). Il y a un petit musée avec les représentations des animaux que l’on peut y voir. En haut, on à aussi une belle vue dégagée sur la région.

Mais ce qui a retenu notre attention (et qui au passage à faillit me faire faire une crise cardiaque), ce sont deux monstrueuses araignées qui étaient tranquillement installées dans le musée. On a même cru que celle sur le tapis (en gris) était morte, mais croyez-moi elle était bien vivante, puisque qu’elle a ensuite grimpé sur le mur.

Cyrielle et Sully ont été plus courageux que moi et se sont approchés pour les prendre en photos. Bon il faut savoir que ce sont des huntsmans (pas dangereuses) et qu’il y a un paquet de vidéo qui circulent où on les voit sauter sur les humains qui s’approchent un peu trop près. Je suis donc resté trèèèèèès loin de ça !

S’en est quand même suivit un énorme fou rire quand Sully essayait de les faire bouger avec sa sangle d’appareil photo ! (j’ai les preuves en vidéos! ) Il ne voulait pas s’approcher trop près non plus : Courageux mais pas téméraire !!! haha

Ensuite, nous avons mangé dans le parc et nous avons repris la route et nous sommes arrivé à destination !!

Après 21 jours de voyage depuis Perth, nous voici à DARWIN !

 

Publicités

Road trip Broome to Darwin – Jour 4

Nous avons passé la nuit dans un super free camp avec table de pic-nique, arbres, pas d’insectes, loin de l’eau donc pas de crocro. Oui parce que je me suis découvert une angoisse avec les crocodiles, j’ai la frousse de me faire croquer au milieu de la nuit, je crois que j’ai regardé trop de films d’horreur haha.

Bon cette nuit là, Cyrielle a tenté de faire un feu au milieu de l’herbe, ça commençait à s’étendre avant qu’on encercle le feu avec des rochers. Haha, on est pas encore près à concurrencer Bear Grills ! (Man vs Wild pour les connaisseurs).

IMG_20170404_080006 (Copier)

P1050048 (Copier)

Ce matin là on a croisé des magpies (des pies) mais différentes de celles de Sydney, ici elles sont plus claires, ce sont des Cassicans à collier.

DSC00584 (Copier)

Ensuite, nous reprenons la route direction le parc de Kakadu. En chemin, on croise un serpent d’1m50 avec la tête noire sur le bord de la route. Comme on ne sait pas trop si il est dangereux ou pas, on ne fait pas trop les malins, mais on n’apprendra plus tard qu’il est inoffensif, c’est un python à tête noire.

DSC00596 (Copier)

La tête est cachée dans les fourrés

P1050056 (Copier)

Les photographes en action !

En premier, nous voulons faire Gunlom dans le parc, mais après 20km de gravel road, la route est fermée ! Grosse déception et grosse hésitation pour savoir si on passe quand même ou pas, on ne sait pas si c’est innondée ou si ça passe. Finalement on préfère ne pas tenter. On se rend ensuite au Warradjan Aborigenal culture center pour avoir des infos sur ce qui est ouvert ou pas. Là on apprend que quasiment toutes les routes sont fermées !

Par dépit, on s’arrête manger là. Il y a pas mal d’araignées dans les arbres. Il y a aussi des fourmis vertes, appelées tree ants car elles vivent sur les arbres. Un truc rigolo apparemment, c’est de lécher l’arrière train de la fourmi qui a un goût citronné. Sully me vend ça comme un truc cool à faire dans le Queensland. Je ne tenterai pas mais Cycy s’essaie au jeu et apparemment c’est vrai !

Après hésitation on décide de tenter un arrêt au Cooinda lodge car il y a une piscine. C’est normalement réservé aux clients, mais ni vu ni connu on s’incruste dans la piscine ! 🙂 On va pas refuser un point d’eau ! Et en plus, y’a des douches !

Ensuite, on décide aller jusqu’au cœur du parc, à Jabiru pour voir si d’autres parties du parc sont ouvertes. Malheureusement ce ne sera pas le cas et on aura traverser le parc pour rien.

Mais au final on aura quand même passé une très bonne journée 🙂

 

 

Road trip Broome to Darwin – Jour 3

Cette nuit nous avons dormis dans un camp où il y avait des autres voyageurs (enfin une autre voiture). Au réveil, on profite de la douche solaire de Cycy pour se rafraichir ça fait du bien 🙂 Et puis cette nuit, on a dormi chacune dans une tente, ce qui n’est pas plus mal avec cette chaleur !

Un petit arrêt à Katherine pour manger le midi et pour faire les courses ainsi que le plein d’essence. On cuisine comme toujours à l’arrière de la voiture de Sully et là on mange dans l’herbe, mais dans un parking à côté de la voiture.

Au menu, petites pommes de terre en boite et œufs au plat pour moi, bacon pour les autres. Et glace en dessert ! 🙂 Quel festin !

Après ce petit arrêt, on convainc Sully de s’arrêter l’après-midi dans le parc national de Katherine, le parc national de Nitmiluk, pour aller faire une petite balade et se rafraîchir dans une cascade. La balade mène au southern rockhole et passe par des sentiers bien balisés. Les herbes sont séchés par le soleil malgré que ce soit la fin de la saison des pluies.

Au bout du chemin, on trouve un lockout exceptionnel avec une magnifique vue sur les gorges du parc ! Au début on voulait faire du canoë dans ces gorges mais la saison « touristique » n’avait pas encore commencée.

DSC00539 (Copier)

P1040985 (Copier)

On est pas belle toutes les 3 ?! (Cycy ouvre les yeux!)

DSC00549 (Copier)

Puis on arrive au niveau de la cascade, on est tout seuls et c’est magnifique !

P1040992 (Copier)

DSC00565 (Copier)

DSC00568 (Copier)

On passe tout l’après-midi ici, à nager, sauter, regarder les poissons (fish pédicure incluse) et se reposer. Après 2 jours de route presque non-stop ça fait du bien !

 

Road trip Broome to Darwin – Jour 2

Beaucoup de route de prévu aujourd’hui encore. Nous sommes toujours sur la Highway 1. Nous passons à côté du parc de Purnululu ou Bangle Bangle mais celui-ci est fermé à cause de la wet saison (saison des pluies). Mais bon de toute façon Sully ne veut pas s’arrêter. Nous passons aussi pas loin du lac Argyle et de la ville de Kununura, réputée pour les fermes pour backpackers.

Sur le trajet, on s’arrête pour manger sur une aire bien équipée et entourée de rapaces.

En fin d’après-midi nous arrivons à la frontière de l’Etat et nous passons dans le Northern Territory ou Territoire du Nord, terre des aborigènes, des crocodiles et d’Uluru. C’est l’Etat du bush Australien et du centre rouge. Le symbole touristique de la région est une grue, appelée Brolga ici devant un soleil couchant.

DSC00499 (Copier)

Nous avons tenu notre objectif de 650km pour la journée.

Road trip Broome to Darwin – Jour 1

Nouveau chapitre, nouveau road trip direction Darwin !

Pas le temps de se reposer, c’est reparti pour une semaine de route ! Quand on aime, on ne compte pas ! haha

J’ai négocié de partir le lendemain pour pouvoir aller voir les empreintes de dinosaures (et vous savez comme j’aime les dinosaures!). En effet, Broome accueille une des plus riches collection au monde d’empreintes de dinosaures, certaines datent de 135 millions d’années ! Les empreintes ne sont visibles qu’à marée basse, soit à 7h17 ce matin là (autant vous dire qu’on s’est levé tôt, et qu’on aura pas trop profiter de l’auberge).

Si certaines sont faciles à voir, les empreintes de Stégosaure, les autres sont beaucoup plus difficile d’autant que rien n’est indiqué. J’ai juste une direction en degrés (à partir du phare) sur mon guide du visitor center, autrement dit c’est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin.

DSC00354 (Copier)

Mais même sans les empreintes de dinosaures, le coin est absolument magnifique avec les falaises orange qui plongent dans la mer d’un bleu étincelant.

Comme la marée est basse, plein d’animaux de la zone intertidale sont « coincés » dans des flaques d’eau en attendant la remontée de la marée. On verra donc des poissons colorés, une écrevisse et même plusieurs poulpes !

Puis nous embarquons avec Cyrielle dans la voiture de Sullyvan et Anaïs, en laissant derrière nous notre chère Bekky avec qui on aura bien rigolé ! Fini les chansons à tue-tête en voiture, finis de parler anglais, on se retrouve entre petits frenchies !

Nous allons donc traverser les Kimberleys. Ici c’est le royaume de Boabs, où le baobab australien.

DSC00390 (Copier)

Sur l’aire de pic-nique où l’on s’arrête manger, on croise des charmants petits oiseaux, des long-tailed finches ou des diamants à longue queue en français.

Sur la route, le coucher de soleil fait ressortir le rouge des collines.

DSC00444 (Copier)

P1040947 (Copier)

Lire la suite

Broome

Broome est une petite ville de 16 000 habitants et est situé dans la région du Kimberley (pour ma part, une des plus belles régions d’Australie jusque là).

Broome

Regions_of_western_australia_nine_plus_perth

Le programme est chargé pour nous, puisque que l’on décide d’aller voir un centre pour kangourous dans la ville, avec Anaïs, Sully, Bekky et Cyrielle. C’est une famille qui s’occupe des animaux blessés, il y a des kangourous gris, des wallabies, des chauves-souris et des oiseaux. Normalement, on peut les nourrir en leur donnant des carottes en échanges d’un peu d’aide. Au final, ils mangeront des graines, et on passera le balais pour ramasser les crottes. Un peu déçu, on restera moins longtemps que prévu et on rejoindra les filles pour manger.

Après un repas marqué par la découverte des aborigènes et de leurs manières de venir nous taxer au choix : cigarettes, argents, pain de mis (Anaïs s’en souviendra!), on s’en vient à discuter de la suite des évènements.

Beaucoup de blabla pour savoir ce que l’on fait. Les filles restent ici car elles ont un travail, Bekky reste ici aussi car elle n’a plus d’argent pour aller nulle part, Anaïs et Sully partent direction Cairns (en passant par, au choix, Darwin ou Alice Spring, sujet d’une longue discussion également). Bref, la question avec Cycy c’est de savoir si l’on part avec eux ou pas. Le point est que l’on a pas forcément envie d’être coincé deux semaines ici en attendant un autre lift. A la base, moi je voulais chercher du travail ici, mais je sens que ça va être compliqué et que ça sera plus simple à Darwin. Mais Anaïs et Sully sont assez pressés car ils doivent être à Cairns pour le 15 avril (nous sommes le 1er).

Après des tonnes d’hésitation et d’âpres négociations pour partir le lendemain (Anaïs et Sully voulaient partir le soir même), la décision est prise d’aller à Darwin en partant le lendemain matin.

Je suis un peu déçu car au final je n’aurais pas vu grand chose de la ville. Nous sommes passés plusieurs fois devant le plus vieux cinéma en pleine aire du monde, mais je n’ai pas eu l’occasion de prendre de photos, donc en voici une de wikipédia.

Sun_Pictures,_Broome

Le repas du midi a été pris sur la plage de Town beach, c’est là que j’ai vu mon premier panneau « Attention aux crocos ». D’ailleurs, sur la plage de Cable beach, deux croco ont même été aperçu la semaine d’avant.

DSC00345 (Copier)DSC00347 (Copier)

Après donc ces longues discussions, on finis par aller laver notre linge avec Cycy à la laverie du coin, puis on partira dormir à l’auberge, à l’abri des moustiques et dans un vrai lit ! Et on profitera même de la piscine de l’auberge, rafraîchissant par cette chaleur humide étouffante.

IMG_20170401_064411

 

 

Road trip Perth to Broome – Jour 15

Après une nuit pleine de moustiques et encore un peu de route le matin,

On arrive en fin d’après-midi à Broome, après 2 semaines et plus de 2500 km !

Juste à temps pour voir le coucher de soleil sur la célèbre plage de Cable beach. Au loin, on verra aussi les célèbres camels (il y a des balades à dos de chameau très connu là-bas).

DSC00306 (Copier)DSC00310 (Copier)IMG_20170330_181055 (Copier) (Copier)

IMG_20170330_181332 (Copier)