Road trip Perth to Broome – Jour 14

L’orage n’a pas manqué pendant la nuit ! Heureusement, Sully m’avait prêté une bâche que j’ai mis sur ma tente, celle-ci n’étant pas étanche. Mais les éclairs m’ont un peu empêcher de dormir. Au milieu de la nuit, je suis donc aller rejoindre mes copines dans la voiture, mais à trois pas facile de dormir… Du coup, 2h après me revoici dans ma tente essayant de finir ma nuit.

Dans la matinée, nous arrivons à Port Hedland. C’est une ville très industrielle avec beaucoup de mine (de sel, de fer,…) et donc d’usines. On ne fait qu’un arrêt ici pour se doucher et faire des courses. La douche fait du bien, ça fait quelques jours que l’on a pas eu de « vrais » douches (à part au tank d’eau la veille qui a été rapide). Celle-ci est très appréciable même si c’est de l’eau salé.

P1040825 (Copier)

l’arrêt du midi où on fait les andouilles

On en profite aussi pour laver nos affaires, le sable rouge de la route à fait quelques dégâts impossible à récupérer sur certains t-shirts. Mes chaussures sont bien rouges aussi à la place de la semelle blanche.

La route qui nous attend, soit entre Port Hedland et Broome est appelée « Big empty« , c’est-à-dire le « grand vide ». Soit 609km de route qui longe le Great Sandy Desert, le grand désert de sable. Sur ces 609km, seulement deux stations essences.

Au programme beaucoup de routes inondées, un bon cyclone est passé par là les jours précédents.

IMG_20170329_153301 (Copier)IMG_20170329_155338 (Copier)

Et voici une vidéo de notre passage le plus compliqué : https://vimeo.com/215460804

Ne vous inquiétez pas, les filles finissent par s’en sortir, leur moteur redémarre (oui un peu par miracle) et elles atteignent l’autre rive, ouf !

Il fait de plus en plus chaud, même la nuit. Et il y a beaucoup de moustiques. Dans ma tente, je suis protégé mais les filles dorment dans la voiture et se font dévorer par les moustiques. Du coup, Cyrielle demande une petite place dans la tente en pleine nuit. Elle m’a fait rire avec son « J’peux venir ? Je me fait dévorer ! ». Heureusement que j’étais réveillé et que je l’ai entendu venir haha. La tente est un peu petite pour 2 mais ça passe, faut juste pas trop bouger.

Publicités

Road trip Perth to Broome – Jour 13

En ce troisième jour à Karijini, je me réveille avec un gros mal de dos à ne rien pouvoir faire, pour une fois je suis loin d’être la première levée. La faute à mon sac à dos trop lourd des 2 jours précédents ou au fait de dormir sur un tapis de sol depuis presque 2 semaines ? Un peu des deux sûrement…

Bref, cette dernière journée dans le parc est dédié aux Hamersley gorges, de l’autre côté du parc, avec 40km de gravel road.

La ballade est facile, les gorges sont accessibles en 5 minutes depuis le parking. Il y a pleins de piscines naturelles où l’on prend plaisir à se baigner et à se relaxer un peu.

DSC00186 (Copier)DSC00187 (Copier)DSC00189 (Copier)

Ici c’est vraiment un paradis pour les géologues, avec toutes les couches géologiques apparentes !

Il y a pleins de poissons et même des écrevisses, elles l’ont échappée belle puisque certains voulaient les pêcher ! On pic-nique au bord de l’eau, c’est agréable. A part que la salade de riz que l’on a préparé la veille a tournée ! Le repas de Bekky fini chez les poissons malgré mes protestations lol.

Sur le chemin du retour, nous passons par le Mont Bruce, culminant à 1234m (facile à mémoriser). C’est le deuxième mont le plus haut du Western Australia (ou Australie occidentale). La randonnée qui va jusqu’au sommet prend 6h, mais il y a un petit point de vue à 10 minutes du parking.

La marandoo view permet d’avoir un aperçu de la mine de fer en contrebas. Elle permet aussi d’admirer la région du Pilbara, l’une des 9 régions du Western Australia.

Après cette matinée détente, nous partons au tank d’eau prendre une douche rapide, on n’a pas envie de se faire prendre par les rangers 🙂

Puis nous partons direction Port Hedland en retraversant le parc. En passant prendre de la l’essence, on rencontre quelques animaux :

Le temps se couvre pendant la route, on aura le droit à un orage dans la nuit…

 

Road trip Perth to Broome – Jour 12

On se lève plus tôt pour ne pas marcher en plein soleil comme la veille. Le programme aujourd’hui c’est d’aller à Kermit pool et Hendrail pool.

Ici les camps de jour sont très bien équipés. Il y a toujours des toilettes (souvent des toilettes sèches dans l’outback) propres, avec du papier et gratuites, c’est les petits cabanons sur la première photo. Il y a aussi des tables de pic-niques et des barbecues en libre service.

Le début de la ballade est sympa mais on avait été prévenu, il y a des passages dans l’eau et un passage plus difficile vers la fin.

DSC00042 (Copier)DSC00038 (Copier)DSC00043 (Copier)

Voilà un aperçu des passages difficiles.

Un peu plus loin nous attend un passage qui s’appelle « spider walk », c’est-à-dire le chemin de l’araignée, ce qui veut dire qu’il faut avoir les deux pieds sur la paroi pour pouvoir traverser. Ayant le vertige, j’ai mis un peu de temps avant de traverser.

Après un petit pic-nique, on remonte ensuite à la voiture pour aller direction Hendrail pool, là aussi avec des passages pas évident mais l’effort vaut le coup car l’on débouche sur une grande piscine.

DSC00073 (Copier)

Hendrail pool

En remontant à la voiture, nous sommes tous fatigués et le temps est en train de se couvrir mais nous décidons d’aller voir le lookout à proximité.

DSC00083 (Copier)DSC00087 (Copier)DSC00102 (Copier)DSC00103 (Copier)DSC00112 (Copier)

Sur le chemin du retour pour le camp (où on arrivera de jour, c’est assez rare pour le préciser^^), le temps nous donnera l’occasion de voir de superbes paysages.

On verra aussi un road train, dont voici la photo et un petit visiteur 🙂

DSC00145 (Copier)DSC00149 (Copier)

 

Road trip Perth to Broome – Jour 11

DSC09814 (Copier)

Ma maison c’est la tente rose

Dur nuit pour Aurel et Kade car ils ont rien dormis, ils sont pas habitués au camping je crois, connaissent pas les boules quies.

Bref, réveil avec des pancakes ce matin, c’est Julie qui cuisine. Bon comme c’est un petit long, on grignote quand même autre chose aussi. Sully se fait même des beans/œuf/bacon, un petit dej de champion donc.

Puis nous partons direction le visitor center pour savoir ce qu’il y a à faire dans ce parc, censé être l’un des plus beaux d’Australie. On a prévu trois jours pour faire le parc donc on a le temps.

En premier on décide de faire les gorges Dales. Il y a quelques cascades à aller voir.Tout d’abord, la première Fortescue fall, une cascade qui tombe dans une piscine naturelle où l’on peut se baigner.

DSC09884 (Copier)

Fortescue Fall (Cascade de Fortescue)

Après la baignade, rien de tel de reprendre des forces avec un pic-nique. Puis on repars sur le chemin direction une autre piscine : Circular pool. Le chemin est par superbe, on est entouré de roches rouges impressionnantes de hauteur. Le tout est agrémenté du vert de la végétation. C’est magnifique.

DSC09957 (Copier)

C’est aussi l’occasion de prendre une photo de groupe.

DSC09982 (Copier)

On ne restera pas longtemps à circular pool car la piscine est dans l’ombre déjà et l’on a aperçu des petites sangsues.

DSC09969 (Copier)

Circular pool

Le chemin mène ensuite à un point de vue (lookout) et Cycy ne se sent pas très bien. En effet, il doit faire 35°C, le soleil cogne fort et surtout on a marché en pleine après-midi pour ne pas dire en plein cagnard. De retour à la voiture, on prend de quoi boire un coup et se raffraichir et on retourne se baigner dans la première piscine.

DSC00001 (Copier)DSC00003 (Copier)DSC00027 (Copier)DSC00022 (Copier)

On rentre dans le même camp que la nuit d’avant alors qu’il fait déjà nuit, on s’endormira vite avec la journée bien remplie que l’on vient de passer.

 

Road trip Perth to Broome – Jour 10

Pour une fois, je ne suis pas la première levée, c’est même Bekky qui me réveille. En fait, elle et Cycy n’ont pas dormis de la nuit à cause des bêtes et des moustiques. Donc elle veut partir rapidement pour pouvoir prendre un petit déjeuner loin des mouches. Dommage, j’avais une superbe vue depuis ma tente ce matin là.

DSC09785 (Copier)

Nous roulons 1h avant de nous arrêter prendre notre breakfast dans une roadhouse (littéralement une maison de route, c’est-à-dire, un endroit où l’on peut s’arrêter dormir, manger, prendre de l’essence, etc quand il n’y a rien à des centaines de kilomètres à la ronde). à Natutarra.

IMG_20170325_082541

Bon, il y a aussi des sauterelles et une grenouille dans les toilettes mais c’est beaucoup plus tranquille qu’au camp niveau insectes. Les autres nous rejoindrons une heure plus tard.

Puis on reprend tous la route direction le parc de Karijini. Avec Bekky et Cyrielle on se trompe en ne prenant pas la route de gravier (gravel road). Mais ce détour nous amène dans la ville de Paraburdoo, où nous mangeons à l’ombre à proximité d’une station essence. La route est super belle, et on sent bien que l’on est entré dans l’outback australien, nous nous éloignons des côtes que l’on a suivis jusqu’à présent. Le sable est rouge et colle à la peau et aux voitures, quand à la végétation, elle est basse.

Parc national de Karijini

On retrouve ensuite tout le monde, y compris les filles, à Tom Price, la ville juste avant le parc. On fait les courses, puis on prend notre douche à côté du visitor center.C’est 2 dollars pour 5 minutes de douche chaude, mais on se tient la porte pour ne pas payer 36 fois, puis avec la chaleur qu’il fait, une douche froide ça fait du bien.

Ensuite on va au free camp juste avant le parc, c’est une aire de repos pour les camions encore une fois. Heureusement j’ai mes boules quies.

Road trip Perth to Broome – Jour 9

On se réveille dans un camp ou l’on a pas trop le droit de planter la tente. Je pli donc rapidement ma tente et, en attendant les autres, avec Cyrielle nous allons nous poser sur la plage juste à côté.

DSC09764 (Copier)

Mais on croise des méduses rouges alors on n’ose pas trop se mettre à l’eau.

DSC09768 (Copier)

On passe presque une heure à discuter du métier de Cyrielle, elle est infirmière. Pendant ce temps là, les autres verront passer une famille de kangourous.

Une fois tout le monde prêt, on se dirige vers un spot de snorkelling appelé Oyster stacks. Nous sommes toujours dans le récif de Ningaloo (Ningaloo reef), donc nous allons explorer une autre partie de la barrière de corail aujourd’hui. 

DSC09770 (Copier)

Cet endroit est super pour observer les coraux et les poissons en masque et tuba. Il y a un peu de méduses rouges, elles piquent mais ne sont pas dangereuses. Le premier poisson que l’on croise est un requin de récif, d’environ 40 cm de long, rien de bien méchant. Le reste est un émerveillement constant, il y a énormément de poissons de tailles et de couleurs différentes, des coraux colorés, des étoiles de mer, c’est un régal pour les yeux. Cyrielle verra même une tortue ! J’ai des vidéos, j’essaierai de les mettre plus tard.

20170324_141338 (Copier)20170324_142042 (Copier)20170324_141741 (Copier)20170324_142046_01 (Copier)

Nous ressortons de l’eau pour aller tester un autre spot, lake side. Malheureusement, celui-ci est infesté de méduses rouges.

On se rend donc finalement au turtle center (=centre des tortues), en fait ce sont des panneaux explicatif sur la plage pour expliquer la ponte des tortues. Malheureusement de jour on n’en verra pas.

DSC09778 (Copier)

DSC09783 (Copier)

En bonus, une « petite » araignée Huntsman (=chasseuse) sous un panneau.

J’aurai voulu rester plus longtemps dans ce parc et explorer d’autres endroits (comme le light-house (=le phare)) mais je suis le groupe et nous partons prendre une douche au même endroit que la veille. Puis nous allons mettre de l’essence en vue de la route qui nous attends, et pour la même raison, nous allons remplir les jerricans d’eau potable.

Sur la route, notre voiture croisons Peter (équipe serbe) sur la route. On les avaient laissés à Coral bay vous vous souvenez  ? Il nous explique qu’ils ont été remorqués jusqu’ici et qu’ils cherchent une solution. Plus tard, alors que nous faisons les courses avant de repartir, Raif (de la même équipe) nous appelle pour nous demander de l’amener lui et Leslie sur l’autoroute car ils ont trouvé une voitures à vendre à 400km de Exmouth. Une fois sur l’autoroute, ils comptent faire du stop pour aller jusqu’au point voulu (nous n’allons pas dans la même direction). Oui oui.

Nous les prenons donc à l’arrière de la voiture sur le lit pendant 1h30 de trajet avant de les laisser au bord de la route à côté du camp où nous allons passer la nuit. S’ils ne trouvent pas de voiture, ils pourront comme ça venir avec nous. Noter qu’il fait déjà nuit puisque nous avons vu une fois encore le coucher de soleil sur la route.

IMG_20170324_182431 (Copier)IMG_20170324_184644 (Copier)

Le premier camion qui passe les ramassent et nous nous filons au camp, qui est envahi de sauterelles ! Dur de se faire à manger dans ses conditions !

Road trip Perth to Broome – Jour 8

Plutôt que 6h15, c’est finalement à 6h que je serais réveillé par un Ranger, venu gentiment toqué à ma tente ! Première fois que ça m’arrive, mais il parait que ça fait partie du voyage (voilà un check de plus sur ma liste). Il est plutôt sympa car c’est juste un avertissement (l’amende est de 100$), il faut cependant qu’on lève le camp rapidement.

Avec Cycy on déjeune donc rapidement dans la voiture et on file vers le parking de la plage. On laisse les autres qui vont prendre de l’avance sur la route et Bekky veut se reposer toute la journée en nous attendant.

Une fois arrivé à la compagnie, on nous donne les palmes et alors que l’on allaient essayer la combinaison, le capitaine nous rassemble et nous annoncent que le tour est annulé question de sécurité, il y a trop de vent. C’est la déception, bref c’est la loose. On décide de se faire rembourser et de tenter notre chance le lendemain à Exmouth, plus loin sur la route.

Pour ceux qui se demande ce qu’est un requin baleine, c’est ça :

ningalooreef_3

On repars un peu dépité et en rejoignant les autres je dis à Angy qu’elle nous a porté la poisse car le matin elle a plaisanté sur le fait que ça allait être annulé.

Les filles partent de leur côté au resto pour fêter leur anniversaire et elles ne veulent pas aller à Exmouth. Bref du coup, avec Bekky et le groupe de Sully, on décide d’aller aider les Serbes toujours coincés dans les dunes de sables.

Après une petite montée délicate où il faudra pousser, on arrive au niveau des Serbes. Pour ce rendre compte qu’on ne peut rien faire pour eux, leur voiture est morte.

DSC09743 (Copier)

La voiture des Serbes

Sur le chemin du retour, ce qui devait arriver arriva, et voilà notre tour d’être coincé… On est enlisé, impossible de remonter la colline… Sully a été plus malin, il a évité le passage délicat et s’est arrêter avant.

Après de nombreux essais avec des planches en bois ou de tentatives de prises d’autres chemins, on est toujours bloqué. Sully a même essayé de nous tirer avec sa voiture mais impossible.

DSC09751 (Copier)

La voiture de sully

DSC09752 (Copier)

notre voiture coincée dans la montée

DSC09755 (Copier)

bon ça c’est juste pour la photo ! lol

P1040308 (Copier)

mais comment on va faire ? Ben déjà on va mettre de la crème solaire tiens

On reste donc bloqué comme ça sous le soleil jusqu’à midi, après des dizaines de tentatives pour remonter la pente, c’est finalement un australien qui nous croise et qui revient avec des planches faites pour ça. Par miracle on arrive donc à s’en sortir. Youpi !! C’est que en me levant le matin, je n’imaginais pas ma journée comme ça !

Les Serbes sont toujours bloqués, ils vont se faire remorquer par une dépanneuse, on leur souhaite bonne chance avant de partir.

Une fois sortie du pétrin, nous prenons la route direction Exmouth.  Sur la route, on croise des centaines de termitières !

DSC09758 (Copier)

On arrive dans la ville juste avant la fermeture du visitor center et Cycy veut booker un tour pour le lendemain. Moi je ne veux plus y aller car là c’est 400 dollars ce qui fait quand même un sacré budget. Malheureusement le tour est annulé faute de monde.

Les autres veulent aller se baigner mais la mer est dégueulasse. Heureusement les douches sont très bien. On se douchent tous là avant d’aller au parc national du Cape range. C’est la première nuit que l’on passe sans les filles.

2017-04-16 21_03_42-Cape Range National Park - Google Maps

IMG_20170323_184650 (Copier)

Coucher de soleil sur le Cape range