Départ pour Perth

Après plusieurs péripéties et plan qui tombent à l’eau, je pars demain soir je l’espère pour Perth. En effet, j’ai trouvé un lift pour aller jusqu’à Perth, c’est à dire la grande ville la plus à l’ouest de l’Australie. Je me rapproche de l’Europe !

Au programme près de 3000 km, oui oui, en une dizaine de jours.

adelaidetoperth

J’y vais avec 2 français. On va notamment traverser la Nullarbor plain, une ligne droite de 147km sans rien autour ! Souhaitez-moi un bon trip  !

Publicités

La ville d’Adelaide

Adelaide est la capitale du South Australia, la ville est proche de la mer et entouré de vignobles (la barossa valley entre autres).

C’est une petite ville et on en fait assez vite le tour. Cela fait 10 jours que je suis là et il est d’ailleurs le temps de partir ! J’ai eu plusieurs faux-plans pour partir jusqu’à Perth, j’ai un lift demain, espérons que ce soit le bon !

Donc pour en revenir à Adelaide, pour moi c’est une petite Melbourne car il y a pas mal de cafés, d’artistes de rue et de street art. Le centre-ville est très sympa, très animé en ce moment à cause du Fringe Festival. La ville enchaîne d’ailleurs les festivals. Le centre-ville est concentré autour d’une rue commerçante principale, Rundle Mall.

Le centre accueil le central market, le marché le plus connu de la ville situé dans un bâtiment au style ancien.

Au nord, sont rassemblés les bâtiments plus anciens et majestueux comme la gare, l’université ou les musées.

C’est là que ce trouve le musée du South Australia, un superbe musée gratuit où sont rassemblés des spécimens d’animaux avec notamment un centre de découverte où l’on peut toucher, observer, un cabinet de curiosité en quelques sorte, génial ! J’ai adoré !

On trouve également des expo sur l’art arborigène, des minéraux, une expo sur les anciens géants habitants de l’Australie. Vraiment un musée à faire ! (Il fonctionne sur donation, pour un musée de ce type, il faut vraiment donner quelque chose).

Encore plus au nord, le fleuve Torrens traverse la ville, et on y trouve notamment le jardin botanique, l’Oval (stade de cricket ou de concert), et plusieurs parcs. C’est agréable pour s’y balader en vélo. J’y suis allée avec Amandine, une suissesse rencontrée chez Richie, notre couchsurfeur commun.

Le jardin botanique, réputé pour être l’un des plus beaux d’Australie, il accueille notamment plusieurs serres tropicales.

Il y a également quelques plages, un peu excentrées. J’ai passé 2 jours près dans le quartier de Glenelg.C’est un quartier sympa et animé. L’auberge que j’ai testé là-bas était vraiment bien.

J’ai également profité du Fringe festival pour aller voir quelques spectacles. En fait c’est un festival où l’on peut voir des spectacles humoristiques, de cirque, d’acrobaties… Et il y a plein d’artistes de rue qui font le spectacle gratuitement la journée et même en soirée près du runddle mall. Lors de mon premier jour à Adelaide, j’ai également vu la parade de lancement du fringe.

J’ai donc vu un spectacle payant : le freak show. Avec l’homme lézard, tatoué de la tête au pieds, avec la langue coupé en deux et des implants dans les arcades sourcilières, on le voit d’ailleurs souvent à la télé. Il y avait aussi un avaleur d’épées et une femme qui jouaient avec le feu.

Le deuxième spectacle que j’ai été voir était Elixir, trois acrobates dans une usine qui teste des produits chimiques et qui se retrouve transformé en zombies ! Il était pour moi ce spectacle ! lol. Et le tout avec une place offerte par mon auberge ! Je recommande ce spectacle, on a beaucoup ri ! J’y suis allée avec une de mes roomates à l’auberge, Jordan (une écossaise de 19 ans).

Un peu à l’extérieur de la ville, se trouve Port Adélaide. Une ville située sur le fleuve et près de la mer. Le passé de cette cité est très industrielle, si plusieurs bâtiments du centre ville ont été très bien conservé et reconvertie en musée, bars ou restaurant, le long des rives les entreprises sont toujours là. J’y ai fait une balade de 2h en bateau et nous avons même aperçu un dauphin.

Beaucoup plus loin, à environ 50km (mais accessible en train), se trouve la Barossa Valley. Territoire viticole et lieu de plusieurs vignobles connus. Grâce à Marie une française qui travaille là-bas et qui fait des études d’œnologie, j’ai pu me balader dans la vallée et déguster quelques vins ! J’en ai même appris beaucoup de choses sur ce milieu là, c’est un monde intéressant !

Ici ils font beaucoup de vins « fortifiés » comme ils les appelle. Ça ressemble beaucoup à des liqueurs, c’est fort en alcool ! Il y a même un vin rouge « sweet » donc avec une saveur sucré spécial femmes ou pour ceux qui débute avec le vin.

 

 

Visite d’un hôpital pour Koala

Alexia, la française en galère de lift que j’ai rencontré ici, m’a emmener visiter un hopital à koala à Adelaide. En plein centre-ville et accolé à une clinique vétérinaire normal, une clinique spéciale pour les animaux sauvages : Adelaide koalas and wildlife hospital, http://www.akawhospital.org.au/

dsc08187-copier

La clinique se visite gratuitement (payant pour les groupes) mais une donation est recommandée.

La dame qui nous a accueilli nous a expliqué le fonctionnement du centre et nous a présenté les différents animaux qu’ils avaient en soin à ce moment là.

Tout d’abord Andrew le kangourou, devenu orphelin très jeune et qui a un problème récurent à la patte. Il est habitué aux humains et se ballade librement dans la clinique.

Ensuite nous sommes aller voir quelques oiseaux, puis les koalas. Certains souffraient de deshydratation, d’autre de blessures à l’oeil. Ils sont souvent aussi attaqués par les chiens.

J’ai eu la chance d’en caresser un !

Il y avait aussi des oiseaux assez atypiques que l’on ne trouve pas chez nous, des Twany frogmouth ou en français le Podarge gris (Podargus strigoides). C’est des oiseaux qu’on ne trouve qu’en Australie et un peu en Asie, ils sont super mimétiques, pas facile de les voir sur une vrai branche d’arbre. C’est un peu comme des chouettes mais ils se servent de leurs becs pour attraper leurs proies (et pas leurs serres).

Une visite à recommander ! sans oublier de faire une petite donation pour tout le travail fourni.

 

GOR jour 4

En ce 4ème jour, on change d’État et on passe dans le South Australia, on quitte donc le Victoria. Petit arrêt au panneau mais pour le coup, contrairement au Victoria, ici il ne se sont pas foulé !

dsc07630-copier

Ensuite, on fait un petit arrêt à Blue lake, un lac issu d’un ancien cratère volcanique du Mount Grambier’s. L’eau du lac est d’un bleu profond, même sous la pluie et sous les nuages c’est un arrêt sympa.

dsc07633-copierdsc07634-copier

Après ce lac, nous roulons un petit moment. En effet, la GOR fait environ 250 km mais il nous en reste peut-être 700 pour arriver à Adelaide.

Avant manger, on s’arrête dans la ville de Robe, arrêt que j’ai trouvé magnifique ! La côte était superbe et avec l’orage qui arrivait, le contraste entre le gris-bleu du ciel et la transparence de l’eau était splendide.

dsc07666-copier

Nous roulons encore un petit moment et nous faisons un petit arrêt à un lac rose. Oui il est rosé, regardez mieux ! 🙂 C’est en fait un lac de sel, il est asséché et comme le ciel est gris on ne voit pas vraiment la couleur.

img_20170217_155738

Puis nous reprenons la route jusqu’à Adélaide. Mes covoitureurs me déposent chez mon couchsurfeur. C’est un peu excentré par rapport à la ville et la maison est pleine de voyageurs ! Ce n’est pas trop l’ambiance que je recherchais mais ca va le faire !

La suite au prochain épisode !

 

GOR jour 3

Pour ce 3ème jour sur la GOR, réveil tardif comme d’habitude (je m’adapte, mais décoller à 11h du matin ça à tendance à m’agacer…) Mais bon finalement on a été plus vite que prévu et il ne nous reste pas énormément de trucs à voir sur la route. La GOR est bientôt finis.

On finis donc la GOR par The Grotto, la Bay of Martyres et la Bay of Island (très jolie même sous une mauvaise météo).

Le prochain arrêt se fait dans un petit coin perdu sur la route. Il y a un camping et en fait pas mal d’animaux. Une centaines de Kangourous vivent là mais on n’en aura vu aucun ! lol. Cependant, on aura vu des Koalas de très près car à hauteur d’homme, des émeus et même un serpent.

Dans le camping le jour d’avant, on a rencontrés deux filles qui faisaient la route en sens inverse, elles nous ont conseillés de s’arrêter à Griffiths island.

C’est donc là que nous avons fait notre dernier stop de la journée et c’était magnifique !

dsc07597-copier

dsc07599-copier

img_20170216_171949

 

GOR jour 2

Après une nuit fraîche encore une fois, nous partons en direction de Kennet River où un stop s’impose. En effet, cet endroit est connu pour abriter des koalas et des perroquets. D’ailleurs tous les bus tour s’arrêtent ici, il y a donc pas mal de monde.

Nous avons effectivement vu des Koalas dont un qui se nourrissait (c’est rare, on les voit plutôt toujours en train de dormir).

Mais ici les stars c’est plutôt les perroquets ! Il suffit d’acheter un sachet de graines au café du coin et c’est la folie assurée ! Les oiseaux tournent autour de nous et se posent un peu partout. Des canards mangent les restes au sol, parce que ces coquins de perroquets font le tri dans les graines, ils jettent celles qu’ils ne veulent pas d’un coup de bec.

Après ce petit arrêt matinal vraiment sympathique, on stop au lookout de Cape Patton.

dsc07416-copier

Non loin de là, on trouve une douche gratuite sur wikicamp, on en profite avant d’aller manger.

Le premier arrêt de l’après-midi est à Tripplet falls, mais en fait c’est une petite marche dans la forêt, on n’a jamais trouvé la cascade.

Puis commence enfin les choses sérieuses et les stop s’enchaînent jusqu’au point de vue des 12 apôtres ou Twelves apostles. Pour la petite histoire, ces roches qui se sont détachées de la côte suite à l’érosion étaient appelées « La truie et les porcelet », puis quelqu’un à finalement trouvé un nom plus vendeur ! De plus, j’ai compté 8 cailloux, il manque donc 4 apôtres…

Et voilà les fameux twelves apostles ! Le temps n’était pas avec nous, ça c’est couvert rapidement en cet fin d’après-midi.

dsc07450-copier

Un autre arrêt à Loch ard gorge

La route étant touristique, pas de free camp pour ce soir, nous avons dormis dans un camping avec douches et plaques de cuisson, pour 10$.

 

La Great Ocean Road

Je suis bien arrivée à Adelaide depuis quelques jours après avoir passé 4 jour sur une des routes les plus célèbres d’Australie : la Great Ocean Road.

Cette route d’environ 250 km entre Melbourne et Adelaide est notamment connu pour le fameux point de vue sur les 12 apôtres.

Donc c’est partie pour un petit résumé de cette aventure.

Je suis partie avec 3 autres personnes, un couple d’une trentaines d’années à qui appartenait la voiture et une jeune femme de 21 ans. Nous sommes parti le lundi soir et nous nous sommes vite arrêté dans une aire de repos pour camper et passer la première nuit (vers Geelong). La nuit fut fraîche comme toujours en fait^^ Je commence à m’habituer au fait qu’il fasse froid en Australie, même dans le sud en été.

Le lendemain, nous avons pris la route et vraiment commencer le voyage. Le premier arrêt se fait au visitor center de la ville de Torquay, début de la Great Ocean Road ou GOR.

Arrêt à Bells beach, autrement connu comme une des plages les plus belles pour pratiquer le surf. On ne voit pas de surfeurs sur la photo mais il y en avait de l’autre côté.

Autre arrêt à Point Addis

Ensuite nous filons près du terrain de golf d’Anglesea, connu pour abriter des kangourous. Il y a même des tours payant pour les voir. On en aperçoit quelques uns en pleine sieste sous les arbres.  On a quand même trouvé un autre point d’intérêt avec ses charmants Cacatoès rosalbin.

Un petit arrêt à Split point lighthouse où se trouve donc un phare puis on s’arrête à Memorial arch. Je m’attendais à une arche en pierre façonner par la nature mais c’est en faite une arche faite par les hommes pour marquer le commencement de la GOR.

dsc07271-copier

Ensuite on fait un stop aux cascades Erskine falls et sheoaks falls dans la forêt. Deux cascades dans des environnements complètement différents.

Un petit arrêt à Teddy’s lookout (ça veut dire point de vue pour les non anglophones) en fin d’après midi. En fait, la GOR c’est cette vue tous le temps !

dsc07301-copier

Enfin, alors qu’on voulait seulement faire un arrêt pipi avant d’aller au camping, on s’arrête à un endroit où il y a avait pleins d’oiseaux. Une dame leur donnait des graines, on a donc fait pareil 🙂

dsc07310-copierdsc07314-copierdsc07321-copier

Puis on s’installe dans un free camp pour la nuit vers Wye River, dans la forêt surplombant la mer, mais sans toilettes sinon c’est pas drôle.