Batu Caves

Samedi 19, je suis informée par l’auberge qu’il y aura une manifestation politique aujourd’hui et que les transports et le centre-ville seront perturbés (ouai pas de bol). En outre, il faut éviter de porter du jaune ou du rouge pour ne pas être confondu avec un manifestant. D’ailleurs, les étrangers ont interdiction de prendre part aux manifestations.

J’y reviendrais en fin d’article car pour l’heure je me lève avec pour objectif les Batu Caves. Ce sont des temples hindous aménagées dans des grottes calcaires, situées à environ 13 km de la ville, il faut prendre le train. C’est assez surprenant, ici les tickets de transport sont en fait des jetons !

L’entrée des Batu Caves, enfin de la grotte principale, est gardé par un grand Boudha (Statue de Murugan, dieu tutélaire des Tamouls) de 42,7 mètres de haut. Et pour accéder à la grotte, il faut monter 272 marches. Dommage, le boudha était en travaux, d’ailleurs il y avait beaucoup de travaux sur le site, il profite de la période « creuse » pour les faire avant le retour de la foule.

En montant les escaliers, on croise de nombreux singes macaques (macaques crabiers pour être exact). Ils sont très chapardeurs et ont détroussé plusieurs touristes devant moi. C’est une des raisons pour lesquels je n’aime pas les singes, surtout ceux-là.

dsc00173-copier

Dans la grotte principale, on retrouve pleins de décorations hindoues. Il y avait même des baptêmes, les enfants baptisés ont alors la tête rasée et enduite d’une crème jaune.

Au milieu des grands escaliers, une autre grotte, Dark Cave, celle-ci payante, abritait différentes espèces de chauves-souris. Je ne l’ai pas visité.

En redescendant, je suis allé visité une autre grotte,  Ramayana cave (seulement 5 RM). Devant l’entrée de cette grotte, un temple avec des offrandes et une grande statue d’Hanuman de 15m de haut.

dsc00160-copier

La grotte est un temple dédié à Hanuman, le noble singe qui assista fidèlement Rāma dans sa quête pour reconquérir Sita. La grotte du Ramayana raconte sous forme imagée l’histoire de Rāma à la façon d’une chronique.

Les allées pour aller d’une grotte à l’autre sont parsemées de vendeurs ambulants : fruits, coco et autres gourmandises colorés attirent les yeux et les ventres !

 

Après cette bonne demi-journée, je décide de retourner en ville…que je retrouve blindé de t-shirt jaune !

Vous vous souvenez de la manifestation ? Et bien depuis le matin que je suis partie, la population s’est bien rassemblé !

dsc_3003-copier

Rue de mon auberge, les manifestants au matin

Les Malaisiens manifestent contre leur premier ministre soupçonné de corruption, ils réclament sa démission. Les anti-gouvernement abordent le t-shirt jaune et les pro-gouvernement un t-shirt rouge. Dans les faits, je n’ai vu que des t-shirt jaune estampillé « Bersih 5 », qui veut dire propre. En gros, nettoyons le gouvernement.

J’ai quand même réussi à visiter un peu le quartier de Little India, assez désert à cause de la manifestation je suppose.

Je me suis perdue dans le quartier, j’ai du demandé mon chemin dans un musée. J’ai donc ensuite suivi une rue principale avant d’arriver dans le quartier chinois, que j’ai eu du mal à quitter cette fois à cause d’une foule terrible.

Après m’être échappé de la foule, je suis retournée à l’auberge où j’ai patiemment attendu que les manifestants se dispersent. A la nuit tombé, je suis retourné aux tours jumelles. A suivre dans le prochain article !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s